Quelle Klamath choisir ? 5 critères importants à connaître

Article rédigé par :

Une femme pensive devant son ordinateur se demande comment bien choisir son algue de Klamath AFA.

L’algue de Klamath a clairement le vent en poupe depuis qu’elle fut autorisée à l’importation et commercialisation en France grâce à Jacques Prunier en 2006. De plus en plus de commerçants en ligne se jettent sur le créneau et prétendent offrir “la meilleure” Klamath au “meilleur prix”. Pour mieux se repérer dans ce paysage, il convient de connaître les critères qui vous permettront de choisir la Klamath qui vous conviendra le mieux.

Table des matières

Vous avez des questions à propos des travaux de Jacques Prunier ou vous souhaitez passer commande des produits SynerJ-Health ?

En tant que Mandataire SynerJ-Health je suis là pour vous conseiller !

Comment choisir la meilleure Klamath ?

Un couple de seniors discutent devant un ordinateur portable.

Les six critères pour choisir la meilleure algue de Klamath sont :

  1. Méthode de récolte douce
  2. Temps minime entre récolte et congélation 
  3. Processus de séchage à basse température 
  4. Pureté du produit garantie
  5. Conditionnement adapté
  6. Conseil personnalisé

1. Comprendre la récolte de la Klamath

Une récolte soigneuse préserve les nutriments délicats de l’algue. Les récolteurs utilisant des turbines aspirantes proposent de l’AFA à moindre coût, mais la pression excessive dégrade les nutriments et réduit la qualité.

AquaeCare, récolteur officiel de SynerJ-Health, utilise un procédé de récolte unique, en cours de brevet, qui préserve la qualité du produit grâce à des rouleaux doux et un processus plus méticuleux, bien que plus coûteux.

2. Le temps entre récolte et congélation

Les microalgues se dégradent rapidement après la récolte, entraînant une perte de nutriments et la production de composés indésirables. Le temps entre la récolte de la Klamath et sa congélation est crucial pour préserver sa qualité.

Cette rapidité permet de suspendre les réactions enzymatiques et de préserver l’intégrité nutritionnelle de l’algue.

AquaeCare peut offrir un produit de qualité supérieure en congelant la Klamath en seulement 2 heures et demie après la récolte, un record.

Cette rapidité permet de suspendre les réactions enzymatiques et de préserver l’intégrité nutritionnelle de l’algue. 

3. La transformation de la Klamath

La déshydratation est l’étape suivante du processus de récolte. Un séchage inapproprié peut entraîner la dégradation des nutriments sensibles à la chaleur, comme la chlorophylle et les enzymes. Par conséquent, la Klamath doit être séchée à des températures inférieures à 40°C pour préserver ces nutriments. Cette méthode de séchage à basse température est souvent préférée à la lyophilisation, car elle préserve mieux les nutriments sensibles à la chaleur.

Le séchage à basse température permet aussi de considérer les algues comme des “aliments crus”, une distinction importante pour de nombreux consommateurs soucieux de leur santé. 

Ce tableau liste les méthodes de séchage de la Klamath employées à ce jour :

Méthode de séchageExplication du procédéTempératureLaboratoires
Séchage par pulvérisationApplique de la chaleur au matériau brutDe 150°C à 300°CNon Communiqué
Séchage par fenêtre de réfractionApplique de la chaleur au matériau pendant une courte période72°CNon Communiqué
LyophilisationExpose le matériau brut à la chaleurDe 30°C à 64°CNon Communiqué
DLT Hydro-Dri®Utilise une technologie de transfert de chaleur pour éliminer doucement l'humiditéNon CommuniquéDesert Lake Technologies
BioActive Dehydration®Processus de séchage par pulvérisation à température ambianteMoins de 41°C (106°F)AquaeCare, AquaSource, LiquaDry

SynerJ-Health, le laboratoire de Jacques Prunier, pionnier de l’algue de Klamath en Europe, a choisi de travailler avec AquaeCare. Aquae Care est le premier récolteur historique de l’AFA. AquaeCare emploie le procédé breveté BioActive Dehydration®.

4. Assurez-vous de la pureté de votre Klamath

Pour s’assurer de la pureté du produit, il est important de choisir des produits qui sont soumis à des tests rigoureux. Ces tests peuvent inclure des analyses pour détecter la présence de contaminants tels que les métaux lourds, les pesticides, les toxines et les bactéries

L'importance de choisir une Klamath BIO ?

Le logo BIO Européen est obligatoire pour les produits bios depuis le 1er juillet 2010 sur tous les produits alimentaires issus de l’agriculture biologique et fabriqués en Europe.

L'algue de Klamath étant récoltée à l'état sauvage aux États-Unis, elle ne peut pas être certifiée biologique selon les normes de l'Union européenne.

Cependant, il existe des certifications biologiques américaines, telles l’USDA Organic, qui garantissent que l’algue de Klamath ne contient ni pesticide ni engrais de synthèse.

5. Les différents conditionnement de la Klamath

Un signe interdit sur des comprimés de Klamath ou de Spiruline.

L’algue Klamath peut se consommer sous diverses formes :

  • Comprimés : Le format le plus économique, mais aussi le moins garant de qualité, le produit étant… comprimé, et souvent mêlé de liants afin de le faire tenir. À déconseiller.

     

  • Congelée : La klamath dite « fraîche » n’est vendue qu’aux États-Unis. Si la congélation a l’avantage de préserver au maximum les aspects nutritifs de la cyanobactérie, il est a noter les risques évidents d’écarts de température lors de son transport vers le consommateur. Son coût absolument prohibitif doit aussi être mentionné.

     

  • Poudre (dite aussi “Vrac”) : La poudre d’algue Klamath peut être mélangée à des smoothies, des yahourts, ou saupoudrée sur des salades. C’est une manière facile d’incorporer cet aliment riche en nutriments à votre alimentation quotidienne. À noter que le goût peut être trop fort pour certains qui préféreront un autre type de conditionnement comme les gélules.

     

  • Gélules : Les gélules d’AFA sont prêtes à consommer, remplies de poudre 100 % pure dans une enveloppe généralement végétale. Elles garantissent un moyen pratique et portable d’intégrer l’algue Klamath à votre routine de suppléments. SynerJ-Health conditionne son Alpha One Klamath dans des gélules végétales de cellulose tirée de l’arbre de Pin Rouge.

     

  • Micro-granules : Les micro-granules sont une innovation SynerJ-Health, idéale pour les personnes au système digestif fragile. L’extraction est réalisée par macération, une technique qui consiste à faire tremper l’algue dans un mélange d’eau et d’alcool pour en extraire les principes actifs.

Le format micro-granules : une révolution

Le format micro-granules Alpha One MicroCaps est réalisée à partir d’une teinture mère, une solution hydro-alcoolique concentrée en composants actifs de l’algue.

Une fois la teinture mère obtenue, le procédé de nébulisation imprègne les micro-granules de saccharose et de lactose.

L’alcool utilisé lors de l’extraction disparaît totalement lors de la fabrication du produit fini, assurant une consommation sans risque pour les consommateurs.

L’imprégnation est réalisée sous contrôle stérile dans un laboratoire pharmaceutique, garantissant ainsi la qualité et la pureté du produit final.

Conseil personnalisé pour choisir la Klamath qui vous conviendra le mieux

Avec ces 5 critères de sélection précédents, vous devriez pouvoir être en mesure de faire un choix éclairé sur l’algue de Klamath que vous choisirez.

Ceci dit, en fonction de votre situation unique, il est possible qu’un condtionnement en particulier; par exemple en poudre, en gélules ou en micro-granules; soit plus pertinent que les autres.

De plus, l’AFA, en dépit de ses bienfaits avérés, n’est peut-être pas forcément le produit le plus immédiatement pertinent dans votre situation.

Je m’appelle Damien Casoni, je consomme et conseille la Klamath depuis 2013. En tant que conseiller officiel du laboratoire SynerJ-Health, je me ferais un plaisir de bien vous conseiller sur l’ensemble de notre gamme afin de vous proposer les synergies les plus efficaces en fonction de votre buget.

N’hésitez donc pas à me contacter pour recevoir mes conseils !

Sachet de 250 g d'algue de Klamath Alpha One par SynerJ-Health.

Questions Fréquentes sur quelle Klamath choisir

SynerJ-Health, le laboratoire de Jacques Prunier, pionnier de l’algue de Klamath en Europe, conseille et choisit AquaeCare, le premier récolteur historique de l’AFA. AquaeCare emploie le procédé breveté BioActive Dehydration® qui permet une préservation maximale des nutriments de l’algue. AquaeCare congèle son algue en seulement deux heure et demie après récolté, un record non établi par les autres laboratoires récoltant.

Pour de l’algue de Klamath en gélules, choisissez des gélules complètement végétales. Un bon exemple est le conditionnement Alpha One de SynerJ-Health dont les gélules sont fabriquées à partir de cellulose d’arbre de Pin Rouge.

Découvrez notre comparatif complet Spiruline VS Klamath VS Chlorelle dans notre article dédié :

À quoi sert la Spiruline ? Et la Chlorelle et la Klamath ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Portrait de Jacques Prunier parlant dans un micro lors d'une conférence.

Les produits du chercheur Jacques Prunier peuvent-ils vous aider ?

Découvrez TOUT ce que vous devez savoir sur les produits SynerJ-Health.