Jacques Prunier et l'algue de Klamath

C’est grâce au combat tenace de Jacques Prunier, le biologiste chercheur français créateur du groupe SynerJ-Health, que l’algue bleu-vert de Klamath (Alpha One) est aujourd’hui autorisée à l’importation et la consommation au sein de l’Union européenne.

Il est aussi le créateur des stimulateurs de cellules souches naturels SynerStem et SynerBoost.

Découvrez ici son histoire…

Jacques Prunier, fondateur de SynerJ-Health, souriant lors d'une conférence.

Table des matières

Jacques Prunier présente en vidéo ses travaux sur l'algue bleu-vert de Klamath et la stimulation naturelle des cellules souches adultes de moelle osseuse

Vignette vidéo de la conférence de Jacques Prunier sur l'algue de Klamath et les cellules souches.

Vous avez des questions à propos des travaux de Jacques Prunier ou vous souhaitez passer commande des produits SynerJ-Health ?

En tant que Mandataire SynerJ-Health je suis là pour vous conseiller !

Qui est Jacques Prunier ?

Jacques Prunier est un biologiste français. Il a travaillé dans la prophylaxie hospitalière et l'oto-neurologie. Il a créé deux centres de recherche, développé des appareils médicaux. Il a aussi importé l'algue Klamath en Europe et créé des produits naturel qui stimulent les cellules souches.

Jacques Prunier a donné de nombreuses conférences sur les propriétés de l’algue bleu-vert de Klamath (AFA). À partir de ses travaux sur l’AFA, il développe une gamme de compléments alimentaires, dont le SynerStem et SynerBoost, stimulateurs de cellules souches.

Sa société “SynerJ-Health” est à ce jour la seule à avoir homologué sa commercialisation de l’algue bleu-vert de Klamath (Aphanizomenon Flos-Aquae) auprès des instances européennes à Bruxelles (Alpha One : NUT/PL/AS Nr. PL 2269/1).

Création du groupe SynerJ-Health

Logo du groupe SynerJ-Health fondé par Jacques Prunier.

Jacques Prunier a créé en 1999 son laboratoire “Jardin d’Isis”, du nom de sa fille portant le même nom. En 2010, il renomme son entreprise en “SynerJ-Health“. Syner”J”, avec un “J” pour Jacques Prunier. Et aussi pour indiquer subtilement que tous ses produits peuvent être consommés en synergie !

Depuis sa création, SynerJ-Health a continué à développer et à proposer des compléments alimentaires innovants et 100 % naturels pour divers besoins en matière de santé. L’entreprise est fière de ses origines françaises et de la qualité de ses produits.

Nombreux sont les consommateurs qui aujourd’hui plébiscitent les produits SynerJ-Health. Les témoignages de satisfaction s’accumulent année après année.

Jacques Prunier et ses travaux sur les cellules souches

Parmi les produits développés par Jacques Prunier, on compte le SynerStem, premier stimulateur naturel de cellules souches commercialisé en France. Les cellules souches sont des cellules-mères qui ont la capacité de se transformer en n’importe quel autre type de cellules. Elle jouent un rôle crucial dans le processus de guérison, d’immunité, et de régénération du corps.

Le SynerStem était un produit innovant développé à partir des recherches de Jacques Prunier et ses collègues sur l’algue de Klamath notamment.

En 2015, Jacques Prunier révèle le successeur du SynerStem : le SynerBoost. Cet anti-âge formidable, riche en antioxydants, est capable de stimuler les cellules souches trois fois plus que ne peut le faire SynerStem.

Une scientifique étudie des cellules souches stimulées par l'AFA algue de Klamath.

La thèse du chercheur Jacques Prunier sur l'AFA et les cellules souches :

Biographie du biologiste Jacques Prunier

  • En 1975 à l’âge de 27 ans il rentre aux Laboratoires Winthrop (Phagogène) où il restera jusqu’en 1978  :
  • Jacques Prunier s’occupe de contrôler et d’expertiser les mesures d’hygiène employées dans les blocs chirurgicaux des cliniques et hôpitaux afin de réduire l’impact des maladies nosocomiales mais également des élevages animaliers et de répondre aux problèmes sanitaires inhérents.
  • 1978 à 1981 Institut Pasteur Production (Aérovap) : Prophylaxie Hospitalière. Même travail qu’aux Laboratoires Winthrop.
  • 1981 à 1984 Bureau d’études Racia Bordeaux : Recherche en Oto-Neurologie.
  • Lassé des problèmes bactériologiques dont il met en doute la véracité Pasteurienne il s’intéresse alors aux problèmes d’oto-neurologie et rentre comme directeur dans ce bureau d’études Bordelais. Vendu à un groupe d’agro-alimentaire en 1984 il démissionne de son poste.
  • 1984 à 1985 Groupe l’Oréal : Prophylaxie Hospitalière. Durant une année il s’occupe à nouveau de prophylaxie hospitalière plus spécifiquement orientée en néo-natologie et services de soins intensifs.
  • 1985 à 1989 Création de deux centres de recherches AURA (Lyon) LORA (Nancy).
  • Il crée en Mars 1985 le centre de recherche AURA (AUdiologie, Recherches, Applications) à Lyon, puis en Mars 1987 LORA (Lorraine, Recherches, Applications) .
  • Il développe alors le TINITOP premier appareil destiné à traiter les acouphènes. Publication Scientifique au congrès Mondial d’ORL en 1986 à Miami (Chairman : Pr. Henri Martin (Hop Ed. Herriot Lyon). Cet appareil sera agréé par la Sécurité Sociale en 1986 et sera couronné par le 2ème prix du partenariat de la recherche et de l’Industrie. Cet appareil a fait l’objet d’un dépôt de thèse de Sciences Physiques Supérieures de 3ème cycle.
  • Il développe le premier audiomètre entièrement informatisé (Audinateur, nom déposé et accepté par l’Académie Française). Il développe ensuite en collaboration avec l’Inserm, le CNRS et l’Ecole Polytechnique de Lorraine le premier appareil de Potentiels Evoqués du Tronc Cérébral (PEA, PEV, PES) et d’électronistagmographie quantifiée par transformées mathématiques de Fourrier.
  • Il développe enfin la première et unique sonde au monde (d’après les travaux du Pr. Kemp de Londres) servant à prouver l’existence des oto-émissions acoustiques. Apportant ainsi la preuve que l’oreille « Parle ». Ces travaux ont fait l’objet d’une publication scientifique aux entretiens de Bichat 1988.
  • 1989 à 1999 Etude de la psychanalyse Jungienne (Dr K.G JUNG) et de la psychothérapie (Dr HAMER)
  • 1999 Création du « Jardin d’Isis » (devenu plus tard “SynerJ-Health”) du nom d’Isis sa fille.
  • Dès 1999 Jacques Prunier s’intéresse à l’Aphanizomenon Flos Aquae dite algue bleue-verte du lac Klamath (Orégon). Il participe, à partir de cette algue au développement du premier produit permettant de stimuler la production et la migration des Cellules Souches de Moelle Osseuse(CSMO) + 30%.
  • En décembre 2007 il se sépare de cette équipe de recherches. Il prend contact avec le Pr Paul Sanberg qui a mis au point avec son équipe un produit (NT020) destiné à stimuler la prolifération des CSMO. En juillet 2009 il le rencontre à l’université de Tampa en Floride puis se rend au laboratoire stemplexity health à Klamath falls . Il développera à partir de cette date le SynerStem en collaboration avec ce laboratoire.
Portrait de Jacques Prunier parlant dans un micro lors d'une conférence.

Les produits du chercheur Jacques Prunier peuvent-ils vous aider ?

Découvrez TOUT ce que vous devez savoir sur les produits SynerJ-Health.