SynerBlood | Améliorer la circulation sanguine

Améliorer la circulation sanguine est essentiel pour une santé optimale. Des jambes lourdes et fatiguées, des chevilles gonflées et une sensation fréquente d’inconfort nocturne sont souvent le signe d’un système circulatoire affaibli. Découvrez comment SynerBlood, un complément alimentaire révolutionnaire proposé par SynerJ-Health, peut vous aider à améliorer le flux sanguin naturellement.

Table des matières

SynerBlood en bref

Améliorer la circulation sanguine avec SynerBlood | Points-Clés
Les symptômes de mauvaise circulation incluent jambes lourdes, varices, douleurs et crampes.
Les facteurs de risque comprennent l'âge, le surpoids, la sédentarité, le tabagisme et l'alcool.
Pour améliorer la circulation, consommez des antioxydants et faites de l'exercice régulièrement.
SynerBlood est un complément alimentaire pour aider à améliorer la circulation sanguine.
SynerBlood contient des ingrédients actifs comme la NAC, la vigne rouge, le petit houx, le marron d'Inde, la nattokinase et la bromélaïne.

Vous avez des questions à propos des travaux de Jacques Prunier ou vous souhaitez passer commande des produits SynerJ-Health ?

En tant que Mandataire SynerJ-Health je suis là pour vous conseiller !

Comment améliorer la circulation sanguine ?

Pour améliorer la circulation sanguine durablement :

  • Marchez quotidiennement ou pratiquez une activité physique régulière.
  • Évitez de croiser vos jambes et utilisez un repose-pied pour les surélever.
  • Prenez des douches ou des bains froids.
  • Consommez des aliments riches en antioxydants : thé vert, gingembre, ail, curcuma, poivre de Cayenne, algue de Klamath
  • Limitez les aliments contenant du sucre.
  • Complémentez-vous avec un produit naturel comme le SynerBlood de SynerJ-Health

Quels sont les symptômes d'une mauvaise circulation du sang ?

Une dame âgée se tient une jambe lourde avec mauvaise circulation.

Les symptômes d'une mauvaise circulation sanguine incluent : des jambes lourdes, des varices, des problèmes de vaisseaux sanguins, des douleurs, des engourdissements, des picotements et des crampes musculaires. Ces symptômes nécessitent de consulter un médecin si ils persistent.

Découvrez notre article dédié : 

Quelles sont les causes de la mauvaise circulation sanguine ?

La mauvaise circulation sanguine peut avoir plusieurs origines. Certaines causes sont plus courantes que d’autres, les voici : 

L'âge

Le processus naturel de vieillissement conduit à un affaiblissement progressif des parois des vaisseaux sanguins. Cet affaiblissement peut entraîner une diminution de l’élasticité des vaisseaux, ce qui peut à son tour entraîner une mauvaise circulation. Il est donc sage de prendre des mesures pour maintenir la santé de nos vaisseaux sanguins à mesure que nous vieillissons.

Le surpoids

Un poids élevé peut exercer une pression supplémentaire sur les parois des vaisseaux sanguins, ralentissant ainsi le flux sanguin. Les personnes en surpoids ont souvent un excès de graisse qui peut obstruer les artères et réduire davantage la circulation sanguine. Cela peut entraîner une variété de problèmes de santé, y compris des maladies cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux. 

Alcool et tabac

Fumer du tabac endommage les parois des vaisseaux sanguins, réduit leur élasticité et accélère le processus de durcissement des artères. L’alcool peut augmenter la pression artérielle et, en grande quantité, peut contribuer à l’obstruction des artères.

La sédentarité

Le manque d’activité physique, en particulier, peut provoquer des problèmes de circulation sanguine. L’exercice aide en effet à augmenter le flux sanguin, à maintenir une bonne circulation et à entretenir les vaisseaux sanguins. Les personnes sédentaires augmentent ainsi leur risque de souffrir d’une mauvaise circulation. 

Interconnection des facteurs

Ces facteurs de risque sont souvent interconnectés. Par exemple, le surpoids peut augmenter le risque de sédentarité, et la consommation de tabac et d’alcool peut contribuer à une mauvaise alimentation. Il est donc essentiel d’adopter une approche globale pour améliorer la circulation sanguine, en s’attaquant à tous ces facteurs de risque simultanément.

Mauvaise circulation sanguine, que faire ?

Un couple allongé sur le sol pratique des exercices pour fluidifier le sang naturellement.

Pour améliorer la circulation sanguine, mangez des aliments riches en antioxydants : fruits, légumes, noix, de l'ail et des céréales complètes. Faites régulièrement du yoga, de la marche, du vélo, de la natation et de la course. Consommez du gingembre, du curcuma, du cassis et du ginkgo biloba.

Découvrez notre article dédié : 

Qu'est-ce que le SynerBlood ?

Le SynerBlood est conçu pour améliorer la circulation sanguine. Ses composants favorisent la fluidité du sang, limitent les troubles sanguins, régulent le fibrinogène et décomposent les caillots. Il soutient aussi le système cardiovasculaire pour une distribution optimale du sang.

Quels sont les bienfaits du SynerBlood ?

Des globules rouges dans une veine.

Le système cardiovasculaire assure la distribution du sang vers tous nos organes. Afin d’assister naturellement cette fonction, SynerBlood procure plusieurs bienfaits tels que :

  • Contribue à maintenir un bon équilibre de la fluidité et la circulation du sang.
  • Limite les troubles sanguins causés par certains traitements.
  • La nattokinase présente dans le SynerBlood a un potentiel d’inhibition de l’infection du SRAS-CoV-2.
  • Soutient un système circulatoire sain en aidant à maintenir un taux normal de fibrinogène dans le sang.
  • Contient des enzymes qui contribuent à l’activation de la décomposition des caillots.

Dosage et utilisation du SynerBlood

Consommation recommandée : deux gélules par jour en une seule prise.

Maintenir le pot soigneusement fermé, à l’abri de l’humidité et hors de portée des enfants. Ce produit ne peut se substituer à un régime alimentaire varié et équilibré et à un mode de vie sain. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée. Ce produit est un complément alimentaire, il ne s’agit pas d’un médicament.

Précautions et contre-indications du SynerBlood ?

SynerBlood contient du soja ou des produits à base de soja. Il est donc déconseillé aux personnes allergiques ou intolérantes au soja.

Compatibilité du SynerBlood avec les antiagrégants et anticoagulants

Déconseillé :

En cas de prise de Pradaxa, un anticoagulants oraux d’action directe (AOD).

À surveiller avec :

Les anticoagulants antivitamine K (AVK) :

La prise d’un de ces médicaments et doit impérativement se faire avec une surveillance médicale du taux de prothrombine et de l’INR (International Normalized Ratio).

Compatible avec :

Les antiagrégants :

Les anticoagulants AOD hors Pradaxa :

Mentions obligatoires

Mentions d’étiquetage exigées par la DGCCRF : Les personnes prenant des médicaments ne peuvent consommer ce complément alimentaire que sous contrôle médical. Déconseillé aux enfants, aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu’aux personnes sous traitement anticoagulant.

Pour mieux comprendre ces mentions légales, lisez l’article dédié : 

Témoignages de consommateurs du SynerBlood

Les témoignages de nos consommateurs satisfaits sont nombreux !

Tous les inclure ici en rendrait la lecture difficile.

Retrouvez donc l’ensemble de nos témoignages en cliquant sur le bouton ci-bas :

Portrait de Nathalie pour son témoignage sur les produits SynerJ-Health de Jacques Prunier.

Vous aussi profitez des bienfaits du SynerBlood !

SynerBlood, produit SynerJ Health pour améliorer la circulation sanguine.

SynerBlood | 60 gélules

2 mois de consommation

37,82 € TTC

18,91 € HT au mois | 0,63 € par jour

Composition du SynerBlood

Ingrédients : N-Acétylcystéine (NAC), gélule d’origine végétale HPMC (Hydroxypropylméthylcellulose), extrait sec de vigne rouge (Vitis vinifera), extrait sec de petit houx (Ruscus aculeatus) 10% ruscogénine [nano], extrait sec de marron d’inde (Aesculus hippocastanum) 20% aescine, antiagglomérants : sels de magnésium d’acides gras et carbonate de magnésium, extrait de fèves de soja fermentées (Natto) contenant de la nattokinase, bromélaïne.

Contient du soja ou des produits à base de soja.

Composition nutritionnelle pour deux gélules de SynerBlood :

QuantitéActivité enzymatique
N-Acétylcystéine (NAC)600 mg-
Vitis vinifera (Vigne rouge)100 mg-
Ruscus aculeatus (Petit houx) Dont ruscogenine100 mg 10 mg-
Aesculus hippocastanum (Marron d'inde)100 mg-
Dont aescine20 mg-
Fèves de soja fermentées dont nattokinase50 mg1 200 FU (Fibrinolytics Units)
Bromélaine50 mg125 GDU (Gelatin Digestion Units)

Ingrédients du SynerBlood et leurs propriétés

Représentation d'une molécule de N-Acetylcysteine (NAC).

1. N-Acétylcystéine (NAC)

Précurseur du glutathion. Pourrait agir comme un agent thérapeutique potentiel dans le traitement du COVID-19 (Source).

  • La N-acétylcystéine participe à la formation du glutathion.
  • Le glutathion est le principal antioxydant fabriqué par l’organisme lui-même. C’est un composé protecteur qui permet à l’organisme de se défendre contre les radicaux libres.
  • La N-acétylcystéine pourrait lutter contre l’inflammation engendrée par le COVID.
Des raisins rouges, grape de vigne rouge.

2. Vigne rouge (Vitis vinifera)

Doit ses effets thérapeutiques à ses composés antioxydants, principalement des flavonoïdes (quercétine et oligo-proanthocyanine) et du resvératrol. Soulage les symptômes de l’insuffisance veineuse et des varices (Source).

  • Stimule la circulation sanguine saine.
  • Riche en antioxydants, flavonoïdes et resvératrol, qui améliorent l’insuffisance veineuse.
  • Soutient le bon fonctionnement de la microvasculature fine.
  • Favorise une bonne circulation et contribue ainsi à diminuer la sensation de jambes lourdes et fatiguées.
Feuille de houx Ruscus Aculeatus.

3. Ruscogenine, Petit houx (Ruscus aculeatus)

Contient 10% de ruscogenine, un composé naturel vasculoprotecteur. Possède des propriétés anti-inflammatoires et vasoconstrictives. Prévient les phlébites et thrombophlébites. Soulage les désagréments associés à une insuffisance veineuse. (Source)

  • Les ruscogénines ont des propriétés veinotoniques et vasculoprotectrices.
  • Améliorent les symptômes de l’hypertension artérielle pulmonaire.
  • Possèdent des propriétés vasoconstrictrices, anti-inflammatoires et anti-œdémateuses.
Fleur de marronier.

4. Aescine, Marron d'Inde (Aesculus hippocastanum)

Contient 20% d’aescine. Soulage les troubles de la circulation, tels que les jambes lourdes, les crises hémorroïdaires et l’insuffisance veineuse. Riche en flavonoïdes. (Source)

  • Accélère la résorption de l’œdème qui entrave la circulation sanguine.
  • Favorise la résistance capillaire.
  • A une action vasculoprotectrice.
  • Améliore la microcirculation.
  • Des principes actifs précieux pour le confort circulatoire.
Du natto, du soja fermenté.

5. Nattokinase, Extrait de soja fermenté

Aide à maintenir une circulation sanguine et une fluidité normales. Améliore le profil lipidique en augmentant le taux de bon cholestérol dans le sang (HDL). Présente un potentiel d’inhibition de l’infection par le SRAS-CoV-2 via la dégradation de la protéine S. Reconstitue les réserves de glutathion et augmente la réponse proliférative des lymphocytes T. (Source)

  • Contribue au bon fonctionnement du système circulatoire en aidant à maintenir un taux normal de fibrinogène dans le sang.
  • Riche en antioxydants, flavonoïdes et resvératrol.
  • Améliore l’insuffisance veineuse.
  • Idéal dans la prévention des maladies cardiovasculaires.
  • Des études suggèrent que la nattokinase présente un potentiel d’inhibition de l’infection par le SRAS-CoV-2 via la dégradation de la protéine S.
  • Réduit et prévient la formation de caillots.
Un ananas coupé en tranche.

6. Bromélaïne

Groupe d’enzymes protéolytiques (qui détruisent les protéines). Renforce l’immunité globale de l’organisme. (Source)

  • Contribue à lutter activement contre l’inflammation.
  • A une activité anti-agrégante plaquettaire.
  • Permet la fibrinolyse, processus de destruction qui consiste en la dissolution des caillots intravasculaires.

Questions fréquentes à propos de la circulation sanguine

Le “meilleur” médicament peut varier en fonction des besoins individuels du patient, de son état de santé général, et d’autres facteurs. Il est donc recommandé de consulter un professionnel de la santé pour obtenir des conseils personnalisés.

Selon le Vidal, les médicaments qui seront généralement conseillés pour la circulation du sang seront des veinotoniques et vasculoprotecteurs. Ces médicaments peuvent traiter l’insuffisance veineuse chronique et peuvent aider à améliorer les symptômes tels que la douleur aux jambes, le gonflement et les varices. Certains exemples incluent Antistax, Climaxol, Cyclo 3 Fort, Daflon, Dicynone, Difraral 100, Diosmine Arrow, et Diosmine Biogaran Conseil.

Pour une bonne circulation sanguine, évitez de consommer des aliments riches en graisses saturées et en sel, car ils peuvent augmenter le risque d’obstruction des artères et de l’hypertension. Préférez les aliments riches en nutriments, en fibres et en antioxydants, tels que les fruits, les légumes et les céréales complètes.

Des médicaments en vente libre tels que l’aspirine (dans certains cas) et les anti-inflammatoires non-stéroïdiens peuvent contribuer à améliorer la circulation sanguine. Il est essentiel cependant de consulter un professionnel de la santé avant d’utiliser ces produits.

Logo de la gamme Régénération du catalogue SynerJ-Health.

Retrouvez aussi dans la gamme RÉGÉNÉRATION du catalogue SynerJ-Health

Portrait de Jacques Prunier parlant dans un micro lors d'une conférence.

Les produits du chercheur Jacques Prunier peuvent-ils vous aider ?

Découvrez TOUT ce que vous devez savoir sur les produits SynerJ-Health.