L’algue de Klamath atténue la dysfonction rénale due au cisplatine

Article rédigé par :

Une scientifique étudie comment l'Aphanizomenon de Klamath protège les reins des effets de la chimiothérapie par cisplatine.

Retrouvez toutes les études scientifiques sur l’algue de Klamath dans notre page dédiée : Études scientifiques sur l’algue Klamath et les cellules souches.

Table des matières

Vous avez des questions à propos des travaux de Jacques Prunier ou vous souhaitez passer commande des produits SynerJ-Health ?

En tant que Mandataire SynerJ-Health je suis là pour vous conseiller !

Présentation de l'étude

Titre originel : “Evaluation of renoprotective effect of Aphanizomenon flos-aquae on cisplatin-induced renal dysfunction in rats”

Traduction en français : “Évaluation de l’effet rénoprotecteur de l’Aphanizomenon flos-aquae sur la dysfonction rénale induite par le cisplatine chez les rats”.

Cette recherche a été menée par Gini C Kuriakose et Muraleedhara G Kurup. Il n’y a pas de conflits d’intérêts apparents dans cette étude. Elle a été publiée en 2008 dans la revue “Renal Failure“. Le fait que cette étude ait été publiée dans une revue scientifique indique qu’elle a été examinée par des pairs, ce qui atteste de sa crédibilité.

Glossaire

  • Cisplatine : un agent chimiothérapeutique utilisé dans le traitement de divers cancers notamment.
  • Néphrotoxicité : toxicité dans les reins.
  • Stress oxydatif et nitrosatif : un déséquilibre entre la production de radicaux libres et la capacité de l’organisme à les neutraliser ou à les réparer.
  • Ethanolic extract of Aphanizomenon flos-aquae (EEAFA) : un extrait de l’AFA obtenu par extraction à l’éthanol.

Objectifs et contexte de l'étude

Cette étude a été conçue dans le contexte de la recherche d’alternatives pour atténuer la néphrotoxicité induite par le cisplatine, un problème majeur avec ce médicament. Les chercheurs espéraient découvrir si l’AFA pouvait avoir un effet protecteur sur les reins lorsqu’ils sont exposés au cisplatine, un médicament chimiothérapeutique notamment utilisé pour traiter les cancers des testicules, des ovaires, de la vessie, de la tête et du cou, des poumons et du col de l’utérus.

Détails de l'étude

L’étude a été conçue en administrant l’extrait éthanolique de l’AFA à des rats deux jours avant et trois jours après le défi au cisplatine. L’atteinte rénale a été évaluée en mesurant la créatinine sérique, l’urée sanguine, la clairance de la créatinine et de l’urée, et les niveaux de nitrite sérique. Le stress oxydatif rénal a été déterminé par les niveaux de TBARS rénaux, les niveaux de glutathion réduit, et l’activité enzymatique de la superoxyde dismutase (SOD), de la catalase (CAT), de la glutathion peroxydase (GPX), et de la glutathion transférase (GST).

Analyse et interprétation des résultats

Les résultats de l’étude ont clairement démontré le rôle central des espèces réactives de l’oxygène et leur relation avec la dysfonction rénale. Le traitement chronique par EEAFA a significativement et de manière dose-dépendante restauré les fonctions rénales, réduit la peroxydation lipidique, et amélioré les niveaux de glutathion réduit, ainsi que les activités de la SOD et de la CAT. En termes simples, l’AFA a effectivement aidé à protéger les reins des rats contre les dommages causés par le cisplatine.

Limitations de l'étude

L’une des principales limitations de cette étude est qu’elle a été réalisée sur des rats, et non sur des humains. Par conséquent, bien que les résultats soient prometteurs, ils ne peuvent pas être généralisés directement aux humains sans d’autres recherches.

Implications pratiques

Les résultats de cette étude suggèrent que l'AFA pourrait être utilisée comme un complément alimentaire pour aider à protéger les reins contre les dommages causés par certains médicaments, comme le cisplatine. Cela pourrait être particulièrement utile pour les personnes qui prennent ce médicament pour le traitement du cancer.

Portrait de Rosalind pour son témoignage sur le SynerBoost dans un cas de cancer.
Un flacon d'Alpha One 360 gélules, algue bleu-vert de Klamath AFA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Portrait de Jacques Prunier parlant dans un micro lors d'une conférence.

Les produits du chercheur Jacques Prunier peuvent-ils vous aider ?

Découvrez TOUT ce que vous devez savoir sur les produits SynerJ-Health.