Étude de l’activation des monocytes par l’Aphanizomenon flos-aquae

Article rédigé par :

Une scientifique observe au microscope comment l'AFA peut stimuler le système immunitaire.

Retrouvez toutes les études scientifiques sur l’algue de Klamath dans notre page dédiée : Études scientifiques sur l’algue Klamath et les cellules souches.

Table des matières

Vous avez des questions à propos des travaux de Jacques Prunier ou vous souhaitez passer commande des produits SynerJ-Health ?

En tant que Mandataire SynerJ-Health je suis là pour vous conseiller !

Présentation de l'étude

L’étude intitulée “Characterization of human monocyte activation by a water soluble preparation of Aphanizomenon flos-aquae” (Caractérisation de l’activation des monocytes humains par une préparation soluble dans l’eau d’Aphanizomenon flos-aquae) a été menée par N Pugh et D S Pasco.

Elle a été publiée en novembre 2001 dans la revue “Phytomedicine“. L’étude a été réalisée sans conflit d’intérêts apparent. Sa publication dans une revue scientifique reconnue atteste de sa crédibilité et de la rigueur de sa méthodologie.

Glossaire

  • Aphanizomenon flos-aquae (AFA) : une microalgue d’eau douce consommée comme source alimentaire riche en nutriments et pour ses propriétés favorisant la santé.
  • Monocytes : un type de globules blancs qui joue un rôle important dans le système immunitaire.
  • Facteur nucléaire kappa B (NF-kappa B) : une protéine qui régule la réponse immunitaire à l’infection.
  • Lipopolysaccharide (LPS) : une molécule présente dans la membrane externe de certaines bactéries, qui peut stimuler la réponse immunitaire.

Objectifs et contexte de l'étude

L’étude a été conçue pour caractériser l’effet d’une préparation soluble dans l’eau d’AFA sur la fonction des monocytes/macrophages humains. Les chercheurs espéraient découvrir comment l’AFA pourrait moduler le système immunitaire.

Détails de l'étude

L’étude a utilisé des cellules monocytes humaines THP-1 pour tester l’effet de l’extrait d’AFA. Les chercheurs ont comparé l’effet de l’AFA avec celui de l’LPS, une molécule connue pour activer les monocytes.

Analyse et interprétation des résultats

L’extrait d’AFA a activé le facteur nucléaire kappa B (NF-kappa B) dans les cellules monocytes humaines THP-1 à des niveaux atteignant 50% de ceux obtenus par des concentrations maximales de LPS.

De plus, l’extrait d’AFA a augmenté les niveaux d’ARNm de l’interleukine-1beta (IL-1beta) et du facteur de nécrose tumorale-alpha (TNF-alpha), et a renforcé l’activité de liaison à l’ADN du NF-kappa B.

Limitations de l'étude

L’étude a été réalisée in vitro sur des cellules monocytes humaines THP-1, donc les résultats peuvent ne pas être directement applicables aux humains.

Implications pratiques

Les résultats de l'étude suggèrent que l'AFA pourrait avoir des propriétés stimulant le système immunitaire, ce qui pourrait être bénéfique pour la santé humaine. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer ces résultats.

Un flacon d'Alpha One 360 gélules, algue bleu-vert de Klamath AFA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Portrait de Jacques Prunier parlant dans un micro lors d'une conférence.

Les produits du chercheur Jacques Prunier peuvent-ils vous aider ?

Découvrez TOUT ce que vous devez savoir sur les produits SynerJ-Health.