Algue Klamath et Parkinson : Science et Témoignages

Article rédigé par :

Un puzzle sous forme de cerveau humain sur fond jaune.

L’AFA, l’algue du lac Klamath, un super-aliment aux multiples bienfaits, pourrait-elle être une arme puissant dans la lutte contree la maladie de Parkinson ? Dans cet article, nous explorons les recherches scientifiques récentes et les témoignages personnels qui mettent en lumière le potentiel de l’algue Klamath dans le traitement des troubles neurodégénératifs comme la maladie de Parkinson, mais aussi Alzheimer et autres.

Table des matières

Vous avez des questions à propos des travaux de Jacques Prunier ou vous souhaitez passer commande des produits SynerJ-Health ?

En tant que Mandataire SynerJ-Health je suis là pour vous conseiller !

Algue Klamath et Parkinson : l'avis de la science

Les bienfaits scientifiquement prouvés de l‘algue de Klamath sur les maladies neurodégénératives comme Parkinson, Alzheimer et autres incluent :

  1. Inhibition de la MAO-B

  2. Neuroprotection 

  3. Augmentation des niveaux de dopamine

  4. Non-destructeur d’enzymes contrairement à la sélégiline

  5. Chélate les métaux lourds

4 bienfaits de la Klamath pour les troubles neurodégénératifs (Parkinson, Alzheimer, etc.)

D’après la recherche scientifique l’algue bleu-vert de Klamath (AFA) pourrait être bénéfique pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson pour plusieurs raisons :

  1. Inhibition de la MAO-B : La phényléthylamine (PEA) présente dans l’AFA est protégée par des antioxydants naturels qui agissent comme des inhibiteurs de la monoaminoxidase-B (MAO-B). La MAO-B est une enzyme qui décompose la PEA, une molécule qui influence la neurotransmission des catécholamines dans le cerveau. En inhibant la MAO-B, plus de PEA peut entrer dans le cerveau et exercer ses effets bénéfiques. (Publication)

  2. Neuroprotection : Les antioxydants naturels présents dans l’AFA, connus sous le nom de phycocyanines AFA, offrent un degré significatif de neuroprotection. Ils peuvent aider à protéger les neurones contre les dommages oxydatifs, qui sont un facteur clé dans le développement de maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson. (Publication | Publication)

  3. Augmentation des niveaux de dopamine : La maladie de Parkinson est caractérisée par une diminution des niveaux de dopamine, un neurotransmetteur important pour le contrôle des mouvements. La PEA présente dans l’AFA peut aider à augmenter les niveaux de dopamine dans le cerveau, ce qui pourrait aider à améliorer les symptômes de la maladie de Parkinson. (Publication)

  4. Comparaison avec la sélégiline : Les inhibiteurs de la MAO-B présents dans l’AFA ont une puissance inhibitrice comparable à celle de la sélégiline, un médicament couramment utilisé dans le traitement de la maladie de Parkinson. Cependant, contrairement à la sélégiline, qui est un inhibiteur irréversible de la MAO-B et qui détruit les enzymes, les inhibiteurs naturels de l’AFA sont réversibles et ne font que ralentir leur action, ce qui pourrait réduire les effets secondaires. (Publication)

Intoxication aux métaux lourds et maladies neurodégénératives. Quel lien ?

La recherche est formelle : il existe un lien entre l’intoxication aux métaux lourds et les maladies neurodégénératives telles que la maladie de Parkinson et la maladie d’Alzheimer. Les métaux évoqués sont notamment l’aluminium, le mercure, le manganèse et le cadmium.

Une étude épidémiologique de 2023 a produit des preuves convaincantes que l’exposition au solvant chimique trichloroéthylène (TCE) augmente le risque de développer la maladie de Parkinson. Cette étude représente de loin le lien environnemental le plus fort entre le TCE et la maladie de Parkinson.

La Klamath, un neuroprotecteur puissant

Une étude a révélé que les extraits d’AFA de Klamath peuvent protéger les cellules cérébrales des dommages causés un produit chimique.

Les chercheurs ont découvert que l’extrait complet d’AFA était le plus efficace pour prévenir la mort cellulaire, surpassant même ses composants individuels (AFA-PC, PCB et MAA). Ils attribuent cette efficacité à la combinaison de nombreuses substances différentes présentes dans l’extrait complet d’AFA.

La Klamath, aussi un chélateur souvent sous-estimé

Découvrez le témoignage de Nathalie, qui s’est aidée de l’AFA (et d’autres produits) dans son long processus de détoxication aux métaux lourds.

Témoignages algue du lac Klamath et maladie de Parkinson

Témoignage de Geneviève : Parkinson

Témoignage pour maladie de Parkinson avec SynerStem et l'algue de Klamath Alpha One.

Transcription du témoignage de Geneviève

Parkinson non tremblant.

Algue 1 an 1/2 environ
Synerstem 6 mois.

Conséquences : chutes à répétitions avec : un poignet, un tibia, un péroné cassés
Plusieurs entorses. À répétitions
= donc, améliorations très importantes.

Déséquilibre
Je ne fais plus de chutes, cela se régularise je peux me rééquilibrer seule en cas de déséquilibre

Sur le plan de la marche
Très grands progrès.

Gain en rapidité
Un bon déroulement des pieds me permet une marche plus fluide.

Niveau préhension
Progrès lors des repas, je peux maintenant me servir seule, couper les aliments difficiles.

Vessie : Tonicité retrouvée, avec les inconvénients, que cela comportait, supprimés.

En Ecriture aussi, progrès.
Mon écriture qui étai illisible se normalise de jour en jour.

Beaucoup de Tonus retrouvé avec le goût de vivre retrouvé aussi, de ce fait,
cette nouvelle énergie me permet de recommencer à entreprendre et à faire

Merci Monsieur Prunier.

Geneviève M

Témoignage anonyme maladie de Parkinson

Témoignage de Mme A. A
Maladie de Parkinson.

Un petit mot suite à la prise du Synerstem depuis 5 mois

  • Une amélioration de souplesse
  • Je me lève seule
  • marche moins lente, moins difficile
  • plus de crampe, douleur dorsale

Avec tous mes remerciements.

Témoignage de Stéphane : Algue Klamath et Parkinson

Maladie de Parkinson.

“Je m’appelle Stéphane, j’ai 60 ans et je suis diagnostiqué Parkinson depuis 5 ans.

Je prends l’algue et le SynerStem depuis 7 mois à fortes doses (4 à 5 grammes d’Alpha One et 6 SynerStem par jour) et j’ai constaté une diminution des symptômes de la maladie de Parkinson.

Il faut commencer à faibles doses, augmenter progressivement, observer les réactions de son corps. Les diarrhées peuvent être normales et même bon signe, preuve que ça agit.

Souvenez-vous que si vous suivez une traitement par rapport à la maladie de Parkinson avec un neurologue, n’interrompez ni ne modifiez jamais celui-ci sans l’accord de votre médecin.”

Découvrez le SynerStem dont parlent ces trois personnes, un stimulateur de cellules souches 100 % végétal :

Un flacon de SynerStem par SynerJ-Health.
Un flacon d'Alpha One 360 gélules, algue bleu-vert de Klamath AFA.

Questions Fréquentes sur l'algue de Klamath et Parkinson

L’algue Klamath contient de la phényléthylamine (PEA) et des antioxydants naturels qui peuvent inhiber la monoaminoxidase-B (MAO-B), une enzyme qui décompose la PEA. En inhibant la MAO-B, plus de PEA peut entrer dans le cerveau et exercer ses effets bénéfiques. De plus, les antioxydants naturels présents dans l’AFA peuvent aider à protéger les neurones contre les dommages oxydatifs, un facteur clé dans le développement de maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson.

Des recherches ont montré un lien entre l’intoxication aux métaux lourds et les maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson et la maladie d’Alzheimer. Les métaux concernés incluent l’aluminium, le mercure, le manganèse et le cadmium.

Il est essentiel de consulter un professionnel de la santé avant de commencer à prendre de l’algue Klamath ou tout autre supplément en même temps que les médicaments prescrits pour la maladie de Parkinson. Chaque individu est unique et peut réagir différemment aux suppléments et aux médicaments.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Portrait de Jacques Prunier parlant dans un micro lors d'une conférence.

Les produits du chercheur Jacques Prunier peuvent-ils vous aider ?

Découvrez TOUT ce que vous devez savoir sur les produits SynerJ-Health.