Activation des cellules NK par l’Aphanizomenon flos-aquae

Article rédigé par :

Une scientifique étudie au microscope l'activation des cellules NK tueuses de cancer par la Klamath.

Retrouvez toutes les études scientifiques sur l’algue de Klamath dans notre page dédiée : Études scientifiques sur l’algue Klamath et les cellules souches.

Table des matières

Vous avez des questions à propos des travaux de Jacques Prunier ou vous souhaitez passer commande des produits SynerJ-Health ?

En tant que Mandataire SynerJ-Health je suis là pour vous conseiller !

Présentation de l'étude

Titre original : “Natural killer cell activation and modulation of chemokine receptor profile in vitro by an extract from the cyanophyta Aphanizomenon flos-aquae”

Traduction du titre : “Activation des cellules tueuses naturelles et modulation du profil des récepteurs de chimiokines in vitro par un extrait de la cyanophyta Aphanizomenon flos-aquae”

Cette étude a été réalisée par Aaron N Hart, Lue Ann Zaske, Kelly M Patterson, Christian Drapeau, et Gitte S Jensen. Elle a été publiée en septembre 2007 dans le Journal of Medicinal Food. Le fait que cette étude ait été publiée dans une revue scientifique reconnue atteste de sa crédibilité, car elle a été soumise à un processus d’examen par des pairs avant sa publication. Il n’y a pas d’indication de conflits d’intérêts mentionnés dans l’étude.

Glossaire

  • Cyanophyta : désigne les algues bleu-vert, un groupe de bactéries photosynthétiques aquatiques dont l’AFA fait partie.
  • Cellules tueuses naturelles (NK) : Ce sont des cellules du système immunitaire qui jouent un rôle majeur dans la lutte contre les infections et les cellules cancéreuses.
  • Chimiokines : Ce sont des molécules qui guident le mouvement des cellules immunitaires dans le corps.

Objectifs et contexte de l'étude

L’étude a été conçue pour examiner les effets d’un extrait de l’algue bleu-vert Aphanizomenon flos-aquae sur les cellules NK humaines. Les chercheurs espéraient découvrir comment cet extrait pouvait influencer l’activation des cellules NK et la modulation du profil des récepteurs de chimiokines.

Détails de l'étude

L’étude a été réalisée in vitro, c’est-à-dire en laboratoire plutôt que sur des organismes vivants. Les chercheurs ont utilisé des techniques d’immunomarquage et de cytométrie en flux pour évaluer l’expression des récepteurs de chimiokines sur les cellules NK après l’exposition à l’extrait d’Aphanizomenon flos-aquae.

Analyse et interprétation des résultats

L’extrait a induit l’expression de CD69 sur les cellules NK. Le CD69 est une molécule de signalisation qui est exprimée à la surface des cellules NK lorsqu’elles sont activées. En d’autres termes, l’extrait d’algue a stimulé les cellules NK, les rendant plus actives et prêtes à répondre aux menaces potentielles pour le corps.

De plus, l’extrait a induit l’expression de CD25 sur 25% des cellules NK. Le CD25 est un autre marqueur d’activation des cellules immunitaires, et il est particulièrement important car il est nécessaire pour la croissance et la prolifération des cellules NK. Cela signifie que l’extrait d’algue a non seulement activé les cellules NK, mais a également stimulé leur croissance et leur multiplication.

Enfin, l’extrait a agi en synergie avec l’interleukine 2 (IL-2), une molécule de signalisation qui joue un rôle clé dans la régulation de la réponse immunitaire. Cela signifie que l’extrait d’algue et l’IL-2 ont travaillé ensemble pour stimuler l’activation des cellules NK.

Limitations de l'étude

L’une des principales limitations de cette étude est qu’elle a été réalisée in vitro, ce qui signifie que les résultats peuvent ne pas être directement applicables aux organismes vivants. 

Implications pratiques

Les résultats de cette étude suggèrent que l'extrait d'Aphanizomenon flos-aquae pourrait avoir des effets bénéfiques sur le système immunitaire, en particulier sur les cellules NK. Cela pourrait avoir des implications pour la santé humaine, notamment pour le renforcement du système immunitaire et la lutte contre les infections et les maladies comme le cancer notamment.

Un flacon d'Alpha One 360 gélules, algue bleu-vert de Klamath AFA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Portrait de Jacques Prunier parlant dans un micro lors d'une conférence.

Les produits du chercheur Jacques Prunier peuvent-ils vous aider ?

Découvrez TOUT ce que vous devez savoir sur les produits SynerJ-Health.