La cristallisation sensible : un outil de caractérisation controversé

Article rédigé par :

Exemple de cristallogramme obtenu par cristallisation sensible.

Découvrez la cristallisation sensible, une méthode de caractérisation très particulière. Apprenez-en plus sur son histoire, son processus et ses applications, et explorez les controverses qui l’entourent. Nous verrons pour finir son emploi sur la mesure de qualité de produits tels que l’Alpha One, le SynerStem et le SynerBoost.

Table des matières

Vous avez des questions à propos des travaux de Jacques Prunier ou vous souhaitez passer commande des produits SynerJ-Health ?

En tant que Mandataire SynerJ-Health je suis là pour vous conseiller !

Qu’est-ce que la cristallisation sensible ?

La cristallisation sensible est une méthode de caractérisation utilisée dans les domaines de l'anthroposophie et de la biodynamie. Elle se base sur l'analyse de la forme macroscopique des cristaux obtenus par la cristallisation d'une solution de chlorure de cuivre dans des conditions standardisées.

Histoire de la cristallisation sensible

Photo du chimiste et agronome Ehrenfried Pfeiffer, inventeur de la cristallisation sensible.

La cristallisation sensible, également appelée “cristallisation du chlorure de cuivre avec additif”, est une méthode de caractérisation utilisée principalement dans le cadre de l’anthroposophie et de la biodynamie. Elle a été inventée en 1925 par le chimiste et agronome allemand Ehrenfried Pfeiffer, sur la suggestion de Rudolf Steiner, le fondateur de l’anthroposophie. 

Un outil de “caractérisation” est un instrument, une méthode ou une technique utilisée pour analyser et décrire les propriétés ou les caractéristiques d’un matériau, d’un produit ou d’un système. Ces outils peuvent être utilisés pour déterminer des propriétés physiques, chimiques, biologiques, ou même comportementales.

La mise en œuvre de la cristallisation sensible

La cristallisation sensible explore l’effet organisateur de substances colloïdales sur une solution de sel métallique. Le mélange cristallise pour créer un dessin fractal, appelé cristallogramme, avec des aiguilles cristallines ramifiées. La réalisation pratique de cette méthode implique l’utilisation d’une solution de chlorure de cuivre à 10%, placée dans une coupelle dans des conditions spécifiques de température et d’hygrométrie. 

La cristallisation sensible est utilisée pour évaluer la qualité d'un produit, comme le vin biodynamique, ou pour mettre en évidence l'effet destructeur de nombreux procédés physiques ou chimiques modernes.

Applications de la cristallisation sensible

Des grappes de raisins cultivés en biodynamie.

En œnologie biodynamique, la cristallisation sensible est utilisée pour évaluer les qualités énergétiques d’un vin. Elle est également utilisée pour fournir des informations sur l’état de santé des sols. Cependant, l’interprétation des résultats nécessite une expertise et une expérience significatives.

Critiques et controverses

Malgré son utilisation dans divers domaines, la cristallisation sensible a été critiquée pour sa reproductibilité et sa répétabilité. De plus, elle est souvent critiquée pour son manque de fondement scientifique, étant considérée comme une méthode pseudo-scientifique. Malgré ces critiques, la cristallisation sensible continue d’être utilisée dans certains domaines, notamment par les partisans de l’anthroposophie et de la biodynamie.

Exemples de cristallisations sensibles

Cristallisation sensible de l’algue de Klamath Alpha One

Photo d'une cristallisation sensible de l'Alpha One algue de Klamath.

Le cristallogramme de l’Alpha One, obtenue par cristallisation sensible, est harmonieuse, ordonnée et uniforme. La figure centrale, large et symétrique, présente des volutes intérieures, indiquant une forte capacité d’organisation. La partie médiane montre une vitalité marquée avec une trame régulière et continue. La périphérie, dense et pointue, est composée d’aiguilles alignées, témoignant de la vigueur du produit. 

Globalement, l’image de l’Alpha One illustre une forte manifestation des forces naturelles, conservant toutes ses propriétés intrinsèques. Sa régularité et son organisation indiquent d’excellentes qualités de structuration et de puissantes forces vitales.

Un flacon d'Alpha One 360 gélules, algue bleu-vert de Klamath AFA.

Cristallisation sensible du SynerStem

Photo d'une cristallisation sensible du SynerStem.

Le cristallogramme de SynerStem, obtenue par cristallisation sensible, est remarquable par sa richesse et la flexibilité de ses ramifications. Elle est harmonieuse, symétrique et dense, composée d’un foisonnement de dendrites formant une dentelle complexe. Les courants cristallins principaux sont finement ramifiés et délicatement sculptés, se terminant en une périphérie luxuriante. Cette image déborde de vitalité, combinant puissance et finesse. 

Elle véhicule une information intense, riche et précise, allant au-delà de l’information typique d’un végétal. Compte tenu de ces caractéristiques exceptionnelles, SynerStem porte une information surabondante, lui conférant des propriétés vraiment exceptionnelles.

Un flacon de SynerStem par SynerJ-Health.

Cristallisation sensible du SynerBoost

Photo d'une cristallisation sensible du SynerBoost.

Le cristallogramme de SynerBoost, obtenue par cristallisation sensible, est attrayante par sa radiance et son harmonie. Elle est symétrique, régulière et dense. Son centre unique engendre une trame luxuriante avec des courants cristallins finement divisés et uniformément ramifiés, démontrant une vigueur et une flexibilité notables. La périphérie, riche en terminaisons de courants cristallins, est alignée et serrée. Ces caractéristiques indiquent que SynerBoost est fortement en phase avec le vivant. 

Son image abondante révèle une forte capacité de structuration et de reconstitution, tandis que la finesse et l’équilibre de ses lignes suggèrent de belles propriétés harmonisantes. SynerBoost, combinant puissance et finesse, offre sans aucun doute un grand confort thérapeutique.

Un flacon de SynerBoost, stimulateur de celulles souche par SynerJ-Health.

Références

Questions Fréquentes sur la cristallisation sensible

La cristallisation sensible repose sur l’idée que la matière incorpore des forces qui lui confèrent un pouvoir de mise en forme. Ces forces s’expriment par la capacité des substances à organiser la cristallisation dans des conditions spécifiques.

La cristallisation sensible permet d’évaluer les qualités énergétiques d’un vin et de distinguer le “vrai bio” du faux. Elle peut mettre en évidence les effets destructeurs de procédés physiques ou chimiques modernes sur le vin.

L’interprétation des images de cristallisation sensible nécessite une expertise et une expérience significatives. Les formes, la symétrie et la densité des cristaux fournissent des informations sur la qualité, la vitalité et l’organisation du produit.

Oui, il existe d’autres outils de caractérisation largement utilisés dans le domaine scientifique tels que la spectroscopie, la chromatographie, la microscopie, etc. Ces outils offrent des approches plus conventionnelles et standardisées pour l’analyse des propriétés des matériaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Portrait de Jacques Prunier parlant dans un micro lors d'une conférence.

Les produits du chercheur Jacques Prunier peuvent-ils vous aider ?

Découvrez TOUT ce que vous devez savoir sur les produits SynerJ-Health.