Comment utiliser l’extrait de pépins de pamplemousse | Guide Complet

Article rédigé par :

Une jeune femme tient dans sa main une pipette d'extrait de pépins de pamplemousse.

L’extrait de pépins de pamplemousse (EPP), est un outil polyvalent pour votre bien-être: Apprenez à utiliser l’EPP de manière efficace et sécuritaire, que ce soit pour stimuler votre système immunitaire, traiter des affections cutanées ou améliorer votre hygiène bucco-dentaire.

Table des matières

Vous avez des questions à propos des travaux de Jacques Prunier ou vous souhaitez passer commande des produits SynerJ-Health ?

En tant que Mandataire SynerJ-Health je suis là pour vous conseiller !

Quand prendre l’extrait de pépins de pamplemousse ?

Un homme enrhumé alité se mouche dans un mouchoir en papier.
  • Dans une optique de prévention : une prise quotidienne, dosée de 15 à 30 gouttes selon la teneur en concentration.
  • En période hivernale : son utilisation peut être bénéfique pour renforcer naturellement les défenses de l’organisme. 10 à 50 gouttes selon l’âge et la fragilité de l’individu, 2 à 3 fois / jour

Rappelez-vous, l’EPP peut être mélangé à de l’eau, du jus, du yaourt ou même de la soupe pour faciliter la prise, en particulier pour les enfants.

Malgré l’absence de consignes officielles quant à la quantité d’EPP à consommer, voici une moyenne des recommandations courantes partagées par Doctonat en fonction de l’âge de l’individu :

Pour les nourrissons

Un bébé avec de l'eczema sur la joue.

Si vous cherchez à prévenir les infections communes de l’hiver ou à stimuler les défenses de votre bébé :

  • Pour ceux de moins de 1 an : donnez-leur 1 goutte par jour
  • Pour ceux âgés de 1 à 2 ans : donnez 1 goutte, deux fois chaque jour
  • Pour ceux âgés de 2 à 3 ans : donnez 1 goutte, trois fois par jour

En cas de rhume ou d’une autre infection, le dosage peut être augmenté comme suit :

  • Moins de 1 an : 1 goutte, deux fois par jour
  • De 1 à 2 ans : 2 gouttes, deux fois par jour
  • De 2 à 3 ans : 2 gouttes, trois fois par jour

Pour les enfants

Un petit garçon enrhumé, comment utiliser l'extrait de pépins de pamplemousse.
  • De 3 à 6 ans : pour la prévention, administrez 1 goutte par année d’âge (par exemple, un enfant de 6 ans devrait recevoir 6 gouttes par jour, divisées en deux prises).
  • Pour un traitement, vous pouvez augmenter à 2 gouttes par année d’âge.
  • De 6 à 12 ans : en prévention, donnez 10 gouttes une fois par jour.
  • Pour le traitement, la dose peut être augmentée à 10 gouttes deux fois par jour.

Pour les adultes

La recommandation générale est de 10 à 30 gouttes, de 1 à 3 fois par jour, en fonction de vos besoins, que vous cherchiez à prévenir ou à traiter.

Application topique

Gros plan sur deux mains de femme utilisant un extrait de pépins de pamplemousse.

Outre l’ingestion orale, l’EPP peut également être utilisé pour des applications externes. Il peut être dilué dans de l’eau et utilisé comme une solution pour nettoyer la peau, aider à traiter les affections cutanées, telles que l’acné, les éruptions cutanées ou les infections fongiques.

  • Pour traiter un bouton de fièvre (herpès buccal) : mélangez 6 gouttes d’EPP avec une cuillère à soupe d’huile végétale adaptée à votre peau, et appliquez plusieurs fois par jour en prenant soin de vous laver les mains au préalable.
  • Pour les problèmes de peau comme l’eczéma, diluez 10 gouttes d’EPP dans un bouchon d’huile végétale et massez la zone concernée.
  • Pour les maux de gorge, les infections dentaires, la mauvaise haleine ou les aphtes, mélangez 5 à 10 gouttes d’EPP dans un bouchon d’eau et gargarisez-vous. Pour un bonus d’hygiène dentaire, mettez 2 gouttes sur votre brosse à dents avant de vous brosser les dents.

Comment utiliser l’extrait de pépins de pamplemousse pour traiter une mycose ?

Traitement d'une mycose d'ongle de pied avec de l'extrait de pépins de pamplemousse.

Pour traiter une mycose quelconque (ongle, pieds, vagin, etc.) avec l’extrait de pépins de pamplemousse (EPP) :

  • Diluez toujours l’EPP.
  • Appliquez-le localement sur les infections cutanées (peau, ongles, etc.) ou ingérez-le pour les infections internes (candidose).
  • Continuez le traitement jusqu’à la résolution complète de l’infection.
  • N’utilisez jamais l’EPP pur sur les muqueuses (vagin).
  • Maintenez une bonne hygiène pour prévenir la propagation de l’infection.
  • Consultez un professionnel de la santé en cas d’infection grave ou persistante.

Comment faire une cure d'extrait de pépins de pamplemousse ?

Extrait de pépins de pamplemousse bio dans un flacon devant un pamplemousse coupé en deux.

Pour une cure d’extrait de pépins de pamplemousse (EPP), prenez-le 1 à 2 fois par jour pour renforcer l’immunité, et jusqu’à 3 fois en cas de symptômes hivernaux. Une cure dure de 3 semaines à un mois. Respectez une pause de quelques semaines entre deux cures.

La naturopathe Julia Monnier nous explique plus précisément que des cures d’EPP, d’une durée de trois semaines à un mois, peuvent être effectuées tout au long de l’année selon les besoins. Ces cures peuvent être utilisées à des fins préventives, comme la préparation pour la saison hivernale, grâce à la vitamine C et aux antioxydants contenus dans l’EPP. Elles peuvent également être utilisées de manière thérapeutique pour traiter les symptômes d’un rhume ou d’une gorge enrouée.

L’EPP est surtout utile pour combattre les infections virales et bactériennes, en particulier celles qui affectent les voies respiratoires. Il peut également aider à rééquilibrer la flore intestinale et à combattre les infections fongiques digestives. De plus, grâce à sa teneur en vitamines C et E et en antioxydants, l’EPP peut aider à combattre la fatigue saisonnière et à fournir un coup de pouce énergétique.

Il est important de respecter la durée d’une cure d’EPP. Elle ne doit pas dépasser un mois, et si vous envisagez de faire une deuxième cure dans l’année, il est recommandé d’attendre quelques semaines entre les deux. Par exemple, vous pourriez faire une première cure en octobre, puis une seconde en janvier si nécessaire. Cela permet d’éviter que le corps ne s’habitue à l’EPP et de minimiser le risque de réactions indésirables, car chaque individu réagit différemment.

Extrait de pépins de pamplemousse SynerPeps en flacon.

Questions Fréquentes sur l'histoire de l'Extrait de Pépins de Pamplemousse

Oui, l’extrait de pépin de pamplemousse possède des propriétés anti-inflammatoires. Sa vitamine C et ses bioflavonoïdes ont été prouvés comme pouvant réduire l’inflammation et soulager la douleur associée à diverses affections : arthrite, douleurs musculaires et problèmes de peau, et bien d’autres.

Pour traiter un bouton de fièvre, mélangez 6 gouttes d’EPP avec une cuillère à soupe d’huile végétale adaptée à votre peau, et appliquez plusieurs fois par jour en prenant soin de vous laver les mains au préalable.

  1. Pour les maux de gorge, les infections dentaires, la mauvaise haleine ou les aphtes, mélangez 5 à 10 gouttes d’EPP dans un bouchon d’eau et gargarisez-vous. Pour un bonus d’hygiène dentaire, mettez 2 gouttes sur votre brosse à dents avant de vous brosser les dents.

 

Pour la prévention des infections, une prise quotidienne de 15 à 30 gouttes d’EPP est recommandée, selon la concentration du produit.

Pour une cure d’extrait de pépins de pamplemousse (EPP), prenez-le 1 à 3 fois par jour pendant 3 semaines à un mois, avec une pause entre les cures. L’EPP renforce l’immunité, combat les infections et apporte un coup de pouce énergétique grâce à sa teneur en vitamines et antioxydants.

L’extrait de pépins de pamplemousse (EPP) est généralement considéré comme sûr. Les personnes allergiques aux agrumes, les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que les personnes qui prennent certains médicaments, doivent cependant consulter un professionnel de santé avant d’utiliser l’EPP.

L’EPP possède des propriétés antibactériennes, antivirales et antifongiques qui peuvent être bénéfiques dans le traitement de diverses infections. Cependant, il ne doit pas être utilisé comme substitut aux antibiotiques prescrits par un médecin. En cas d’infection grave, il est essentiel de consulter un professionnel de santé qui pourra recommander le traitement le plus approprié.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Portrait de Jacques Prunier parlant dans un micro lors d'une conférence.

Les produits du chercheur Jacques Prunier peuvent-ils vous aider ?

Découvrez TOUT ce que vous devez savoir sur les produits SynerJ-Health.