Top 9 des aliments à éviter en cas d’intestin poreux

Article rédigé par :

Un homme refuse un verre de lait, un aliment à éviter en cas d'intestin poreux.

L’intestin poreux (ou intestin hyperperméable) est une condition qui affecte la paroi intestinale, la rendant plus perméable qu’elle ne devrait l’être. Cette perméabilité accrue peut entraîner une série de problèmes de santé, allant des troubles digestifs aux maladies auto-immunes. Dans cet article, nous explorerons les 9 types d’aliments à éviter et autres conseils en cas d’intestin “qui fuit”.

Table des matières

Vous avez des questions à propos des travaux de Jacques Prunier ou vous souhaitez passer commande des produits SynerJ-Health ?

En tant que Mandataire SynerJ-Health je suis là pour vous conseiller !

Quels sont les aliments à éviter en cas d’intestin poreux ?

Un homme devant un bol de brocoli se demande quels aliments éviter en cas d'intestin poreux.

Le top 9 des types d’aliments à éviter en cas d’intestin poreux (perméable) sont les suivants :

  1. Aliments transformés 
  2. Aliments contenant du gluten : céréales raffinées, pain blanc, viennoiseries…
  3. Produits laitiers
  4. Sucre raffiné 
  5. Alcool 
  6. Aliments frits 
  7. Viandes transformées : saucisses, charcuteries, hot-dogs…
  8. Caféine 
  9. Aliments riches en oxalates : épinards, betteraves…
Découvrons ensemble chacun de ces types d’aliments sont à éviter en cas d’intestin hyperperméable (intestin poreux ou “qui fuit”).

1. Les aliments transformés

Une table basse remplie d'aliments transformés, à éviter en cas d'intestin poreux.

Les aliments transformés sont fréquemment enrichis en additifs et conservateurs. Ces molécules, bien que couramment utilisées dans l’industrie alimentaire, peuvent avoir un impact négatif sur la santé intestinale. Ces additifs peuvent provoquer une inflammation de la paroi intestinale, altérant ainsi sa fonction de barrière.

Cette détérioration peut conduire à une condition connue sous le nom d'”intestin poreux”, où les particules non digérées, les bactéries et les toxines peuvent traverser la paroi intestinale et entrer dans la circulation sanguine, déclenchant ainsi une réponse immunitaire et une inflammation systémique.

2. Les aliments contenant du gluten

Des tranches de pain contenant du gluten.

Le gluten, une protéine présente dans le blé, l’orge et le seigle, peut déclencher une inflammation intestinale chez certains individus. Cette réaction est particulièrement courante chez les personnes atteintes de maladie cœliaque, une affection auto-immune où le système immunitaire réagit au gluten comme s’il s’agissait d’un envahisseur étranger.

Certaines personnes peuvent aussi présenter une sensibilité au gluten non cœliaque, une condition où les symptômes similaires à ceux de la maladie cœliaque se manifestent, mais sans les dommages intestinaux associés à cette dernière. Dans les deux cas, l’élimination du gluten de l’alimentation peut aider à réduire l’inflammation et à améliorer les symptômes de l’intestin qui fuit.

3. Les produits laitiers

Un assortiment de produits laitiers, des aliments à éviter en cas d'intestin qui fuit.

Les produits laitiers peuvent poser problème pour certaines personnes atteintes d’intestin poreux. En effet, l’intolérance au lactose, une incapacité à digérer le sucre présent dans le lait, peut provoquer des symptômes gastro-intestinaux qui aggravent l’intestin poreux.

D’autres personnes peuvent aussi être sensibles aux protéines du lait, notamment la caséine et la bêta-lactoglobuline. Ces sensibilités peuvent déclencher une réponse immunitaire qui entraîne une inflammation intestinale, exacerbant ainsi les symptômes de l’intestin hyperperméable.

4. Le sucre raffiné

Quelqu'un ajoute du sucre raffiné dans un café.

Le sucre raffiné, présent en grande quantité dans de nombreux aliments transformés, peut avoir un impact négatif sur la santé intestinale. En effet, une consommation excessive de sucre peut déséquilibrer le microbiote intestinal, favorisant la prolifération de bactéries nocives au détriment des bactéries bénéfiques. Ce déséquilibre, connu sous le nom de dysbiose, peut entraîner une inflammation de la paroi intestinale et augmenter sa perméabilité.

5. L'alcool

Gros plan sur deux personnes qui trinquent avec de l'alcool.

L’alcool est un autre facteur qui peut nuire à la santé intestinale. Sa consommation excessive peut endommager la paroi intestinale, augmentant ainsi sa perméabilité. De plus, l’alcool peut perturber l’équilibre du microbiote intestinal, favorisant la croissance de bactéries pathogènes au détriment des bactéries bénéfiques.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, aucun niveau de consommation d’alcool n’est sûr pour notre santé. Des études récentes ont montré que la consommation excessive d’alcool peut entraîner des changements dans la composition du microbiote intestinal, notamment une diminution de la diversité bactérienne et une augmentation de l’abondance des Proteobacteria, qui sont associées à des propriétés pro-inflammatoires .

6. Aliments frits

Une corbeille d'ailes de poulet fris, à éviter en cas d'intestin hyperperméable.

Les aliments frits, souvent appréciés pour leur goût et leur texture croustillante, peuvent néanmoins poser des problèmes pour la santé intestinale. Ils sont riches en graisses trans et en huiles végétales, deux types de lipides qui peuvent provoquer une inflammation intestinale lorsqu’ils sont consommés en excès. De plus, la consommation d’aliments frits peut augmenter le risque de diverses maladies, y compris le cancer de la prostate.

7. Viandes transformées

De la charcuterie, à éviter en cas d'intestin qui fuit.

Les viandes transformées, telles que les saucisses, les hot-dogs et certaines charcuteries, peuvent également nuire à la santé intestinale. Ces produits contiennent souvent des additifs, comme les nitrates et les nitrites, qui peuvent endommager la paroi intestinale et augmenter sa perméabilité. Les viandes transformées sont souvent riches en graisses saturées et en sel, qui peuvent contribuer à l’inflammation intestinale.

8. La caféine

Des grains de café, du café moulu torréfié et un espresso, tous contenant de la caféine.

La caféine, présente en grande quantité dans le café, le thé et certaines boissons énergisantes, peut avoir un impact négatif sur la santé intestinale. Selon une étude, la caféine stimule la production d’acide dans l’estomac, ce qui peut aggraver les symptômes de l’intestin poreux en augmentant l’inflammation et la perméabilité de la paroi intestinale. De plus, une recherche publiée sur PubMed indique que le café stimule la libération de gastrine et la sécrétion d’acide gastrique, et pourrait ralentir la vidange gastrique.

9. Les aliments riches en oxalate

Un assortiment de noix, des aliments à éviter en cas d'intestin poreux.
Les aliments riches en oxalates, tels que les épinards, les betteraves, les noix et le chocolat, peuvent poser des problèmes pour certaines personnes atteintes d’intestin hyperperméable. Les oxalates sont des composés naturels présents dans certains aliments qui, chez certaines personnes, peuvent se lier au calcium pour former des cristaux qui peuvent endommager la paroi intestinale et augmenter sa perméabilité. Ce phénomène est souvent associé à un processus appelé oxalate dumping, qui se produit lorsque l’organisme élimine rapidement ses réserves d’oxalates, provoquant divers symptômes négatifs.

Comprendre l'intestin qui fuit

Dessin d'un intestin poreux enflammé avec un stéthoscope médical.

L’hyperperméabilité intestinale, communément appelée “intestin poreux”, est un état dans lequel la paroi intestinale devient plus perméable qu’elle ne devrait l’être, permettant ainsi à des substances indésirables de passer dans la circulation sanguine. Cette perméabilité accrue peut être due à une détérioration des jonctions serrées qui maintiennent ensemble les entérocytes, les cellules qui composent la paroi intestinale.

Les symptômes de l’intestin poreux peuvent varier d’une personne à l’autre, mais ils incluent souvent des troubles digestifs, tels que des ballonnements, des douleurs abdominales et des changements dans les habitudes intestinales. D’autres symptômes peuvent inclure la fatigue, les maux de tête, la confusion mentale, les problèmes de peau et les douleurs articulaires.

Les conséquences d’un intestin poreux sur la santé peuvent être importantes : l’hyperperméabilité intestinale a été associée à un certain nombre de pathologies, y compris les maladies auto-immunes, les troubles de l’humeur et les maladies chroniques de l’intestin.

Régime alimentaire recommandé pour l'intestin perméable

Un assortiment de produits naturels fermentés.

Le régime alimentaire recommandé pour l’intestin perméable vise à réduire l’inflammation, à favoriser la réparation de la paroi intestinale et à rétablir l’équilibre du microbiote intestinal. Les principes de base de ce régime incluent la consommation d’aliments entiers, non transformés, riches en fibres, en antioxydants et en nutriments essentiels.

Il est également recommandé d’inclure des aliments probiotiques, comme le yaourt et la choucroute, pour favoriser la santé du microbiote intestinal. Par ailleurs, il est conseillé d’éviter les aliments qui peuvent aggraver l’inflammation ou la perméabilité intestinale, comme les aliments transformés, le sucre raffiné, les aliments riches en gluten et les aliments frits. Enfin, il est important de boire suffisamment d’eau pour aider à maintenir une bonne santé intestinale.

Tableau des aliments à privilégier et à éviter en cas d’intestin poreux

Ce tableau détaille les aliments à privilégier et les aliments à éviter en cas d’intestin hyperperméable ou dit “poreux” :

Aliments à privilégierAliments à éviter
Légumes: brocoli, choux de Bruxelles, chou, roquette, carottes, kale, betterave, blettes, épinards, gingembre, champignons, courgettesProduits à base de blé: pain, pâtes, céréales, farine de blé, couscous, etc.
Racines et tubercules: pommes de terre, patates douces, ignames, carottes, courges, navetsCéréales contenant du gluten: orge, seigle, bulgur, seitan, triticale, avoine
Légumes fermentés: kimchi, choucroute, tempeh, misoViandes transformées: charcuteries, viandes de déjeuner, bacon, hot-dogs, etc.
Fruits: noix de coco, raisins, bananes, myrtilles, framboises, fraises, kiwi, ananas, oranges, mandarines, citrons, limes, fruit de la passion, papayeProduits de boulangerie: gâteaux, muffins, biscuits, tartes, pâtisseries, pizza
Graines germées: graines de chia, graines de lin, graines de tournesol, etc.Aliments de grignotage: craquelins, barres de muesli, popcorn, bretzels, etc.
Céréales sans gluten: sarrasin, amarante, riz (brun et blanc), sorgho, teff, avoine sans glutenAliments de malbouffe: fast-foods, chips de pommes de terre, céréales sucrées, barres de bonbons, etc.
Graisses saines: avocat, huile d'avocat, huile d'olive extra viergeProduits laitiers: lait, fromages, crème glacée
Poissons: saumon, thon, hareng, et autres poissons riches en oméga-3Huiles raffinées: huile de canola, huile de tournesol, huile de soja, huile de carthame
Viandes et œufs: coupes maigres de poulet, de bœuf, d'agneau, de dinde, et œufsÉdulcorants artificiels: aspartame, sucralose, saccharine
Herbes et épices: toutes les herbes et épicesSauces: vinaigrettes, ainsi que soja, teriyaki, et sauce hoisin
Produits laitiers cultivés: kéfir, yaourt, yaourt grec, babeurre traditionnelBoissons: alcool, boissons gazeuses, et autres boissons sucrées
Boissons: bouillon d'os, thés, lait de coco, lait de noix, eau, et kombucha
Noix: noix crues, y compris les arachides, les amandes, et les produits à base de noix, tels que les laits de noix

Réparer l'intestin qui fuit avec le complément alimentaire SupraStin

SupraStin, un complément alimentaire proposé par SynerJ-Health, est une solution naturelle et efficace pour réparer l’intestin poreux. Pour un intestin sain et une vie plus saine, essayez SupraStin.

SupraStin : cicatrisant intestinal naturel anti inflammation

Questions Fréquentes sur l’intestin poreux et les aliments à éviter

Les symptômes de l’intestin poreux peuvent varier d’une personne à l’autre, mais ils comprennent souvent des problèmes digestifs tels que des ballonnements, des douleurs abdominales, la diarrhée ou la constipation. D’autres symptômes peuvent inclure la fatigue, les maux de tête, la confusion mentale, les problèmes de peau et les douleurs articulaires.

L’intestin peut devenir poreux en raison de divers facteurs, notamment une mauvaise alimentation, le stress, l’utilisation excessive de médicaments tels que les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et les antibiotiques, le tabagisme, les infections intestinales, et certaines conditions médicales.

Les aliments qui peuvent contribuer à l’intestin poreux comprennent les aliments transformés, le gluten, les produits laitiers, le sucre raffiné, l’alcool, les céréales raffinées, les aliments frits, les viandes transformées, la caféine et les aliments riches en oxalates.

La réparation de l’intestin poreux implique généralement une approche multifactorielle qui comprend la modification du régime alimentaire, l’élimination des aliments déclencheurs, l’augmentation de la consommation d’aliments bénéfiques pour la santé intestinale, l’utilisation de suppléments tels que le SupraStin, et parfois des modifications du mode de vie pour réduire le stress.

Il n’y a pas de probiotique spécifique recommandé pour l’intestin poreux, car les besoins peuvent varier en fonction de l’individu. Cependant, les probiotiques qui contiennent des souches bénéfiques de Lactobacillus et Bifidobacterium sont souvent recommandés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Portrait de Jacques Prunier parlant dans un micro lors d'une conférence.

Les produits du chercheur Jacques Prunier peuvent-ils vous aider ?

Découvrez TOUT ce que vous devez savoir sur les produits SynerJ-Health.