Le test de perméabilité intestinale : guide complet

Article rédigé par :

Un intestin en papier sur un document de test de perméabilité intestinale avec un point d'interrogation.

L’hyperperméabilité intestinale, ou ‘syndrome de l’intestin qui fuit’, est une condition qui suscite de plus en plus d’intérêt. Mais comment est-elle diagnostiquée ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le test de perméabilité intestinale dans notre article détaillé.

Table des matières

Vous avez des questions à propos des travaux de Jacques Prunier ou vous souhaitez passer commande des produits SynerJ-Health ?

En tant que Mandataire SynerJ-Health je suis là pour vous conseiller !

Qu'est-ce que le test de perméabilité intestinale ?

Deux mains gantées une éprouvette, un test laboratoire.

Le test de perméabilité intestinale mesure la capacité des sucres lactulose et mannitol à traverser la paroi intestinale, aidant à diagnostiquer l'hyperperméabilité intestinale ou le "syndrome de l'intestin qui fuit".

Il existe de nombreuses approches pour mesurer la perméabilité intestinale. La plus courante consiste à mesurer des niveaux de sucre dans les urines.

Le lactulose, une molécule de sucre plus grande, ne devrait pas normalement traverser la paroi intestinale, tandis que le mannitol, une molécule plus petite, devrait le faire facilement. En mesurant les niveaux de ces deux sucres dans l’urine après leur ingestion, on peut estimer la perméabilité de l’intestin.

Ce test est généralement utilisé en cas de suspicion d’hyperperméabilité intestinale, ou “syndrome de l’intestin qui fuit”, une affection caractérisée par une augmentation de la perméabilité de la paroi intestinale. Ce syndrome permet à des substances indésirables, comme des bactéries et des toxines, de passer de l’intestin à la circulation sanguine. 

Le test peut être recommandé pour les personnes présentant des symptômes tels que des douleurs abdominales, des ballonnements, de la diarrhée, de la fatigue et des troubles cutanés, et pour lesquelles d’autres causes ont été exclues.

Où peut-on réaliser un test de perméabilité intestinale ?

Un docteur et son patient examinent les résultats d'un test d'hyperperméabilité intestinale.

Le test de perméabilité intestinale peut être réalisé dans divers types de laboratoires et de cliniques. Il est généralement proposé par des laboratoires spécialisés en gastro-entérologie ou en médecine fonctionnelle. Certains laboratoires offrent également la possibilité de réaliser le test à domicile, avec un kit de test qui est ensuite renvoyé au laboratoire pour analyse.

Il est important de noter que le test de perméabilité intestinale n’est pas toujours couvert par l’assurance maladie, car il n’est pas reconnu comme un test standard dans toutes les juridictions. Le coût du test peut varier en fonction du laboratoire et de la région, mais il est généralement compris entre 100 et 200 euros.

Comment se préparer pour le test d’hyperperméabilité intestinale ?

  1. Éviter la consommation d’alcool et de caféine pendant au moins 24 heures avant le test.
  2. Éviter les produits laitiers, car le lactose peut interférer avec le lactulose utilisé dans le test.
  3. Suivre un régime alimentaire normal jusqu’à la veille du test.
  4. Jeûner pendant au moins 8 heures avant le test, tout en buvant beaucoup d’eau pour rester hydraté.
  5. Discuter avec votre médecin de tous les médicaments que vous prenez, y compris les médicaments en vente libre, les suppléments et les médicaments à base de plantes, car certains peuvent affecter les résultats du test.
  6. Suivre les instructions spécifiques fournies par votre médecin ou le laboratoire qui effectue le test.

Comment se déroule le test de perméabilité intestinale ?

  1. Ingestion d’une solution contenant les deux sucres, le lactulose et le mannitol, à jeun.
  2. Abstention de manger ou de boire autre chose que de l’eau pendant la durée du test.
  3. Recueil de toutes les urines produites pendant une période définie, généralement de 6 heures.
  4. Envoi de l’échantillon d’urine à un laboratoire pour analyse.
  5. Le laboratoire mesure la quantité de lactulose et de mannitol présents dans l’urine.
  6. Une proportion élevée de lactulose par rapport au mannitol peut indiquer une perméabilité intestinale accrue.
  7. Le test lui-même dure environ 6 heures, mais la préparation peut nécessiter des ajustements alimentaires et médicamenteux pendant les jours précédant le test.
  8. Les résultats du test sont généralement disponibles quelques jours après l’envoi de l’échantillon d’urine au laboratoire.

Quels sont les facteurs qui peuvent affecter le test ?

Un verre d'alcool fort tenu par deux mains d'homme.

Plusieurs facteurs peuvent affecter les résultats du test de perméabilité intestinale :

  • Alimentation et hydratation : La consommation d’alcool, de caféine ou de produits laitiers avant le test, peut fausser les résultats. De même, une hydratation insuffisante peut affecter la concentration des sucres dans l’urine.
  • Médicaments et suppléments : Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), les antibiotiques et les suppléments probiotiques, peuvent affecter la perméabilité intestinale et donc les résultats du test.
  • Stress et exercice physique : Le stress et l’exercice physique intense peuvent temporairement augmenter la perméabilité intestinale, ce qui peut fausser les résultats du test.

Il est important de discuter de ces facteurs avec votre médecin avant de passer le test pour garantir des résultats précis.

Comment interpréter les résultats du test ?

L’interprétation des résultats du test de perméabilité intestinale repose sur la comparaison des quantités de lactulose et de mannitol présentes dans l’urine : 

  1. Si une quantité plus élevée de lactulose est détectée dans l’urine, cela peut indiquer une perméabilité intestinale accrue, car le lactulose a pu traverser la paroi intestinale en plus grande quantité. Cela peut être le signe d’un “syndrome de l’intestin qui fuit” ou d’une hyperperméabilité intestinale.
  2. Inversement, une quantité plus faible de mannitol peut indiquer une absorption réduite dans l’intestin grêle, ce qui peut être le signe de conditions telles que la maladie cœliaque ou la maladie de Crohn.

Comment améliorer la perméabilité intestinale après le test ?

Après avoir réalisé un test de perméabilité intestinale, il peut être nécessaire d’adopter des stratégies pour améliorer la santé de votre intestin. L’une de ces stratégies peut être l’utilisation de compléments alimentaires spécifiques, comme le SupraStin.

SupraStin est un complément alimentaire naturel proposé par SynerJ-Health qui vise à soutenir la santé intestinale. Il contient des ingrédients actifs tels que le curcuma, connu pour ses propriétés anti-inflammatoires. SupraStin a été conçu pour aider à réduire l’inflammation intestinale, favoriser la réparation de la paroi intestinale et soutenir une flore intestinale saine.

SupraStin : cicatrisant intestinal naturel anti inflammation

Et si c'était le microbiote ?

Concept graphique, un intestin coloré avec une cuillère en bois, probiotiques en gélules.

Les troubles digestifs peuvent aussi avoir pour cause un déséquilibre de la flore intestinale qu’une simple cure de probiotiques pourrait rétablir

À découvrir dans notre article dédié.

Questions Fréquentes sur les tests de perméabilité intestinale

On peut suspecter une perméabilité intestinale accrue en présence de symptômes tels que des douleurs abdominales, des ballonnements, de la diarrhée, de la fatigue et des troubles cutanés. Un test de perméabilité intestinale peut être réalisé pour confirmer le diagnostic.

Le test de perméabilité intestinale, aussi appelé test de Lactulose/Mannitol, est l’examen le plus couramment utilisé pour diagnostiquer un intestin poreux ou une hyperperméabilité intestinale.

Les symptômes de l’intestin qui fuit peuvent inclure des douleurs abdominales, des ballonnements, de la diarrhée, de la fatigue, des troubles cutanés, des troubles de l’humeur et des difficultés à perdre du poids.

Non, le test de perméabilité intestinale n’est pas douloureux. Il implique simplement l’ingestion d’une solution de sucres et la collecte de l’urine.

Le test est généralement bien toléré, mais certains individus peuvent ressentir des effets secondaires mineurs comme des ballonnements ou une légère diarrhée après avoir ingéré la solution de lactulose et mannitol.

D’autres tests peuvent être utilisés pour évaluer la santé intestinale, comme les tests de selles, les tests sanguins pour les marqueurs d’inflammation et les biopsies intestinales.

L’amélioration de la perméabilité intestinale peut nécessiter des changements alimentaires, l’élimination des facteurs de stress, l’exercice physique régulier et l’utilisation de compléments alimentaires spécifiques comme le SupraStin de SynerJ-Health.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Portrait de Jacques Prunier parlant dans un micro lors d'une conférence.

Les produits du chercheur Jacques Prunier peuvent-ils vous aider ?

Découvrez TOUT ce que vous devez savoir sur les produits SynerJ-Health.