Algue de Klamath et hypertension : que dit la science ?

Article rédigé par :

Un docteur mesure la tension artérielle d'une patiente âgée.

L’algue de Klamath, un super-aliment aux multiples bienfaits, est au cœur de nombreuses recherches. Son potentiel dans la lutte contre l’hypertension est de plus en plus reconnu par la communauté scientifique. Découvrez comment cette algue unique pourrait révolutionner notre approche de la santé cardiovasculaire.

Table des matières

Vous avez des questions à propos des travaux de Jacques Prunier ou vous souhaitez passer commande des produits SynerJ-Health ?

En tant que Mandataire SynerJ-Health je suis là pour vous conseiller !

Klamath et hypertension : en bref

L'algue de Klamath, riche en peptides antihypertenseurs et en composants comme la phycocyanine et la phycocyanobiline, pourrait aider à réguler la pression artérielle. De nombreux témoignages positifs nidiquent qu'elle pourrait être une solution naturelle efficace apour l'hypertension.

Le pouvoir des peptides antihypertenseurs

Une scientifique avec des tubes de micro algues.

Les peptides antihypertenseurs sont des fragments de protéines alimentaires qui ont la capacité d’inhiber l’enzyme de conversion de l’angiotensine I (ACE I). L’ACE I est une enzyme clé dans le système rénine-angiotensine-aldostérone (RAAS), qui joue un rôle crucial dans la régulation de la pression artérielle. 

L’ACE I convertit l’angiotensine I en angiotensine II, un puissant vasoconstricteur qui augmente la pression artérielle. L’inhibition de l’ACE I peut donc entraîner une diminution de la pression artérielle.

Les peptides antihypertenseurs peuvent être libérés à partir de protéines alimentaires par hydrolyse enzymatique, fermentation ou maturation. Ces peptides peuvent être trouvés dans divers aliments, y compris les produits laitiers, les œufs, le poisson, la viande et les plantes. 

Une étude démontre que des peptides antihypertenseurs ont été identifiés dans les algues, y compris l’Aphanizomenon flos-aquae (AFA). Ainsi, la régulation de pression artérielle constatée suite à la consommation d’algue de Klamath pourrait être expliquée, en partie, par ces peptides antihypertenseurs.

Les algues et l’hypertension

Une revue systématique et une méta-analyse de plusieurs essais cliniques randomisés qui ont examiné l’effet des suppléments d’algues sur la pression artérielle.

Dans les 10 études avec contrôle de l’effet de base, les chercheurs ont observé une différence significative dans la pression artérielle diastolique moyenne. La pression artérielle diastolique moyenne dans le groupe de traitement était inférieure à celle du groupe témoin.

Cette étude suggère que la consommation de suppléments d’algues, y compris la Klamath, pourrait avoir un effet antihypertenseur, en particulier sur la pression artérielle diastolique.

Effet de la Klamath sur des rats hypertendus

Deux rats de laboratoire testés avec l'algue de Klamath contre l'hypertension.

Les résultats d’une autre étude ont montré que l’administration de phycocyanine et de phycocyanobiline extraits d’algue de Klamath a entraîné une réduction significative de la pression artérielle systolique, diastolique et moyenne chez les rats hypertendus. L’effet antihypertenseur de ces composants a été observé dès le premier jour de traitement et a persisté pendant toute la durée de l’étude, qui a duré 5 semaines.

Les chercheurs ont également constaté que la phycocyanobiline avait un effet antihypertenseur plus puissant que la phycocyanine. Ils ont suggéré que cela pourrait être dû à la capacité de la phycocyanobiline à inhiber une enzyme appelée NADPH oxydase, qui joue un rôle clé dans la régulation de la pression artérielle.

De façon notable, l’étude a révélé que la phycocyanine et la phycocyanobiline n’avaient aucun effet indésirable sur les rats.

Algue de Klamath et hypertension : quelle conclusion ?

Il est clair que les études sur l’algue de Klamath et hypertension sur l’être humain, même si elles sont prometteuses, devraient être approfondies.

Il faudra probablement attendre plusieurs années avant de pouvoir récolter des retours supplémentaires qui nous permettront de comprendre tous les mécanismes qui permettent à l’AFA d’être si bénéfique pour la tension artérielle.

En attendant, si vous envisagez une consommation d’algue de Klamath pour réduire une hypertension, nous vous invitons à découvrir nos témoignages ainsi que de parcourir notre guide complet sur ce super aliment miraculeux.

Algue de Klamath et hypertension : Témoignages

Témoignage algue Klamath et SynerBoost pour tension artérielle.
Témoignage angoisse cholestérol algue Klamath.

Ghislaine âgée de 53 ans : une forte tension artérielle (a fait un AVC). Son taux de créatinine est trop bas (17 au lieu de 30 minimum), peut être dialysée rapidement si le taux continue de diminuer. Elle prend le synerstem et alphaone depuis fin déc 2013 et depuis, elle n’a plus les jambes coupées comme auparavant par la fatigue, au point de ne plus pouvoir faire les courses et les tâches ménagères ; assez souvent elle quittait son travail avant l’heure pour aller se coucher car elle était toujours très très fatiguée. Ses dernières analyses ont révélé que le taux de créatinine n’avait pas diminué mais avait stagné ! 

Elle n’est plus fatiguée et est en pleine forme, elle avait également une douleur au foie qu’elle n’a plus. La tension artérielle est redevenue normale ! ! son cardiologue lui a dit que c’était grâce à un cachet en particulier qui faisait partie de son traitement, mais elle n’a pas osé lui dire qu’elle ne prenait plus ce cachet depuis plusieurs semaines, car son objectif c’est de réduire au minimum la consommation de médicaments, voire ne plus en prendre du tout ! !

Un flacon d'Alpha One 360 gélules, algue bleu-vert de Klamath AFA.

Questions Fréquentes sur la Klamath et hypertension

L’algue de Klamath contient des peptides antihypertenseurs qui peuvent inhiber une enzyme clé dans la régulation de la pression artérielle. De plus, certains composants de l’algue, comme la phycocyanine et la phycocyanobiline, ont montré des effets antihypertenseurs dans des études sur les animaux.

Bien que l’algue de Klamath puisse aider à réguler la pression artérielle, elle ne doit pas remplacer les médicaments prescrits par votre médecin sans consultation préalable. Si vous souffrez d’hypertension, vous devriez discuter de toutes les options de traitement avec votre médecin.

 

Une étude a montré que l’effet bénéfique de l’algue Klamath sur l’hypertension était avéré dès le premier jour.

Néanmoins, le temps nécessaire pour voir les effets de l’algue de Klamath sur la pression artérielle peut varier en fonction de plusieurs facteurs, dont la dose consommée et l’état de santé individuel.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Portrait de Jacques Prunier parlant dans un micro lors d'une conférence.

Les produits du chercheur Jacques Prunier peuvent-ils vous aider ?

Découvrez TOUT ce que vous devez savoir sur les produits SynerJ-Health.